La pelle du 18 juin

Ce jeudi, à l’atelier de la Retardière, trois visiteuses inattendues, échappées de leur champ. Les trois coquines erraient chemin de la Retardière, sinueux et ou les voitures roulent à 70 km/h.

Nous avons accueilli ces trois jeunettes immatriculées 3945- un clin d’œil de l’histoire – 3950 et 3951- pour sécuriser les bêtes et la route.

L’une d’entre elles s’est soulagée dans la cour, Jacques a sorti la pelle du jour pour jouer au palefrenier et Marie Lou de quoi les abreuver.

Trois génisses à la Retardière, deux normandes et une holstein
Venez boire de l’eau fraîche mes petites

Nouvelles du Bénin

De Tɔffɔ

Pauline de Tɔffɔ vient d’être opérée. Message reçu ce jour d’Alexandre ex ceg de Tɔffɔ, qui travaille à Allada maintenant. Elle est rentrée chez elle. 5 jours d’hospitalisation.

Au passage, Alexandre est très content du lit de camp.

De Calavi…

A Brésillac, Mireille, Séraphin le jardin, ses compères Isaac et Jacques ont été priés de rester chez eux. A priori, la charité est là.

Voilà ce qu’ écrit Mireille :

Cette affaire de corona nous a tous tué ma chérie, on est tous a la maison,on vis très difficilement, ca choffe très fort ds les maisons

Pas de nouvelles de Ben Gueber, il doit être papa pour la deuxième fois.

Et le Pierre de l’Amecipac se sert de toutes ses formations. Après la « couture » – l’entretien de machines à coudre, il fait de la motoculture.

Il est fier de nous faire part de ses récentes acquisitions, des compétences mises en application !

Eugénie, secrétaire à l’amecipac, est maman d’une petite fille

De Dassa…

Benjamin Koto de Dassa, Kossi pour ceux qui connaissent son prénom usuel, n’a pas pu réceptionner les colis, car les transports coûtent deux fois plus cher.

Une petite vidéo pour la note rigolote, à destination des astucieux bricoleurs des ateliers de St Gildas des Bois, de Bouguenais et d’Orvault.